Chauveau, Sylvain > Down to the Bone

Down to the Bone
10.2005
Notation
Rock   Folk

Nous connaissons les disques de tribute, les unplugged et ceux avec orchestre symphonique. Voici que le français Silvain Chauveau (Micro:mega ; Watermelon Club) fait du 3 en 1 et nous concocte en compagnie de l'Ensemble Nocturne un Tribute to Depeche Mode acoustique. Ce genre d'exercice étant hautement périlleux, nous ne pouvions que nous attendre à ce que le projet se prenne les pieds dans la moquette.

Pourtant, surprise, Down to the Bone tient la route et va même jusqu'à nous plaire. Silvain a eu l'intelligence de rester humble et, là ou d'autres auraient pu se répandre dans la grandiloquence ou l'imitation facile, l'auteur reste sobre et l'ensemble symphonique appuie avec justesse et finesse les reprises, souvent un piano, quelques cordes, 2-3 cuivres. Il a également eu le flair de ne pas s'aventurer dans les gros hits du groupe, cela évitant de trop souffrir la comparaison.

Certes, Silvain Chauveau n'est pas Dave Gahan, mais étonnamment cela ne choque point et rend presque plus agréable cet exercice de style. Les titres défilent et l'on oublie presque qu’on connaît toutes ces chansons, comme si c’était la découverte d’un album totalement nouveau mais qui nous est déjà familier.

Tout à l'opposé des albums de remixes (81...04), ce petit disque rend avec beaucoup de délicatesse, un hommage à un des groupes les plus influents de ces vingt dernières années.

- le sto, le 20 12 2005

Ractions

par Chorus 6, le 27/08/2007
J'apprécie un peu plus ce disque à chaque écoute, la noblesse de la démarche, la distance d'avec les titres origniaux, la légèreté et la finesse de l'artiste et la douceur de l'Ensemble Nocturne qui épouse parfaitement les nouveaux contours qu'a tracé Silvain Chauveau. Un beau moment.