Pixies > Surfer Rosa & Come on PIligrim

Surfer Rosa & Come on PIligrim
1988
Notation
Rock   Pop

Comment peut-on écrire des chroniques rock sans citer les Pixies ??? Eux qui ont influencés autant d’artistes que le Velvet Underground…Certes, ils ne sont pas aussi connus que Lou Reed (et encore, le Velvet reste ignoré de trop de gens), mais on a la preuve, surtout ces temps-ci, que la popularité ne fait pas la qualité: ce serait même plutôt l’inverse…
En ce qui concerne les Pixies, dirigés par Franck Black (chant, guitare rythmique) et secondés pas Kim Deal (basse et cœurs, également leader des Breeders entre autres), David Lovering (batterie) et Joey Santiago (lead guitare), c’est leur originalité et leur son si particulier qui sont la source de cet admiration.
En effet, dès qu’on introduit la galette dans notre lecteur, on se retrouve propulsés dans une autre galaxie peuplés de sons inédits et surprenants (autant la voix que la musique). En gros, soit on aime, soit on aime pas, dans tous les cas, on n'en sort pas indemne. L’art est fait pour provoquer, la musique doit être unique, irremplaçable, d’où les réactions contradictoires qu’elle provoque. L’œuvre des Pixies est un modèle, comme le fut plus tard celle de Nirvana, provoquant admiration inconditionnelle jusqu’au rejet outré en passant pas l’incompréhension totale. Les membres du groupe nous balancent sans aucune retenue tout ce qu’ils ont dans leurs tripes et boyaux : des chansonnettes pop rock aux origines underground (tels que « Break my body », « Gigantic », « Caribou », « Cactus », « River Euphrates », « Ed is dead » et bien sûr l’incontournable « Where is my Mind », on va s’arrêter là sinon il faudrait citer la moitié de l’album), ainsi que de véritables missiles sortis de nulle part, véritables bombes traduisant l’urgence et l’atmosphère oppressée, rapide, envahie de sons absurdes, bruits d’amplis secoués dans tous les sens, larsens savamment placés, hurlements de lutin hystérique…(citons « Something against you », « Broken Face », « Oh my Golly », « I’m amazed », « Nimrod’s Son », ainsi que le grand « Vamos »).
Tout cela nous laisse bien perplexe…décrire chaque chanson une à une serait superflu étant donné que les Pixies véhiculent une atmosphère, leur propre vision des choses à travers leurs chansons, aussi surprenantes qu’inouïes. C’est pour les mêmes raisons qu’une personne va adorer et l’autre pas ; concernant ce groupe, le débat est impossible. Je vous laisse maintenant tout le loisir de résister ou de vous laisser emporter par la machine Pixies.

- gia, le 9 07 2005

Ractions

par The Jack, le 7/03/2007
Un groupe culte, un album culte, bref indispensable, quoi, comme tous les albums du groupe, sans aucune exceptions !!! Un des plus grands et influents groupe de Rock de l'histoire !