Tomahawk > Anonymous

Anonymous
6.2007
Notation
Rock   World/Ethno   Metal

Bon bon bon... Il n'y a pas de fan de Mike Patton qui sommeille en moi, je vous préviens. Force m'est néanmoins de constater que j'aime bien cet album de Tomahawk, et n'étant pas du genre à manger de ce pain là habituellement, je m'interroge. La surprise du jour, donc, c'est que Patton et ses potes jouent aux cowboys et aux indiens, enfin... sans les cowboys. Le groupe, avant tout sous l'influence de Duane Denison (Jesus Lizard), reprend donc ici sauce "rock" des morceaux issus du folklore des natifs américains. Bref, libre à chacun de n'y voir que burlesque pantalonnade ou authentique démarche chamanique, retour aux sources et tout le bataclan. Le fait est que c'est plutôt amusant, bien goupillé, quoique parfois un peu cheap, que musicalement ça part clairement dans tous les sens (du prog-rock au grindcore, de la world au trip-hop), sans l'impression d'incohérence qui suit traditionnellement M. Machin dans tous ses projets. En réalité, on n'est bien peu de chose pour parler de ce genre de disque, et de là à oser davantage que "c'est assurément une curiosité", c'est un risque que je ne prendrai pas. Et dans la mesure où chacun pourra très rapidement mettre à l'épreuve sa propre tolérance à la chose, ceci n'est pas très grave.

myspace

- lina b. doll, le 6 10 2007

Ractions

par KlerG, le 8/10/2007
Je fais partie de la catégorie de ceux qui ont détesté dès les premières mesures. La démarche m´a rappellé "Indian Secret Spirit Machin", le truc de TF1-Café Mabungo il y a qques années. Du Deep Forest à la machine Mike Patton, c´est vite gonflant... même si on peut apprécier la démarche.