The Thermals > The Body, The Blood, The Machine

The Body, The Blood, The Machine
9.2006
Notation
Rock   

A part Smith & Wesson, qui peut vous aider lorsque la morosité ambiante vous submerge ? En ce qui me concerne, un bon coup de cet album des Thermals me redonne combativité et joie de vivre pour une bonne demi-heure en tout cas. Comment pourriez-vous résister à une pareille dose de rock 90’s débilement efficace ? A part en maugréant sur le fait que vous n’avez plus 17 ans, ce qui est finalement un mal qui nous touche tous de près ou de loin et que seul l’angoisse de vieillir vous fait voir comme tel. Pour tous ceux qui s’en cognent et qui au final ne cracheront pas sur une petite piqûre de rappel, The Body The Blood The Machine devrait s’imposer pile poil comme le dosage définitif entre pop-rock coupable et bon vieux rock burné comme on en fait plus. Des riffs euphorisants comme s’il en pleuvait et de l’énergie à revendre, voilà la recette du rock’n’roll indémodable, une recette dont il serait stricte goujaterie de chercher davantage à débattre. Ecoutez A Pillar of Salt pour vous en convaincre et achetez ce disque, surtout si vous avez adoré le dernier Favez, tiens… et je sais que vous êtes nombreux, héhé.

- lina b. doll, le 17 10 2006

Ractions

par MH, le 20/10/2006
Quelle pochette atroce, mais quel bon disque de rock! Donne une pêche jouissive!
par christian / Favez, le 20/10/2006
Vilaine flatteuse!