Sebmartel > Coitry ?

Coitry ?
10.2006
Notation
Rock   Folk   Jazz/Blues

Avec un titre et une pochette comme pareil, Sebmartel (Sébastien Martel) est sûr d'attirer l'attention. Double album qui en fait n'en est qu'un (la durée totale étant de 62 min), divisant la campagne verte et la ville rouge-orange.

Sur la première face, un folk-bluesy-country où Sebmartel parcours à sa guise, en français et en anglais, diverses influences. D'entrée un hommage appuyé à Johnny Cash, mais on pourrait citer John Lee Hooker ou Elmore James, le tout agrémenté d'éléments noisy (p. ex : "Salez part. 2"). Ça part un peu dans tous les sens, mais l'artiste réussi à garder dans le fond une constante qui fait tenir l'ensemble.

Sur la seconde face et comme pour montrer que la ville a une atmosphère moins légère, Sebmartel sort plus les guitares ("Rollercoaster"), grince plus des dents ("The Rumour"), se la joue plus profond ("Attends-là") ou sort les effets électro-night (le très beau et sombre "Brume"). Mais au fond on n'est pas dupe, car le naturel reprend le dessus, les petits rythmes crachotent, crépitent, s'en vont et s'en viennent, tiennent difficilement une hypothétique route, déjà peu tracée à l'avance. Il est libre Sebmartel, y'en a même qui disent que sur ce disque il a invité ses potes dont Camille ou Matthieu Chédid, et c'est vrai que ceux-ci se fondent parfaitement dans le moule musical, idéologique et décalé de l'artiste. Un bien joli coup.


- le sto, le 13 10 2006

Réactions

par Boud1, le 18/10/2006
Disque un peu bizarre, j'aime pas tout, les passages country sont parfois un peu chiants. Ce côté décalé fait que l'album manque parfois d'une structure qui le rendrait plus écoutable. Mais certains passages sont de toutes beauté et valent juste pour ca.