Blockhead > Downtown Science

Downtown Science
10.2005
Notation
Hip Hop   Trip Hop

Souvent comparé à DJ Shadow ou Boom Bip, Blockhead réalise peut-être ce qui se fait de mieux dans le genre avec Downtown Science, bande-son urbaine dédiée à Downtown Manhattan executée avec maestria, leçon de sampling d’un éclectisme à couper le souffle. Bien trop vaste pour être enfermé dans le carcan "hip hop instrumental", cet album explore de vastes territoires émotionnels et musicaux, principalement jazz à la manière d’un Cinematic Orchestra, même s’il s’agit ici de sampling à l’exception de certaines guitares et batteries. Le nombre d’instruments passé en revue est impressionnant : flute, harpe, orgue, piano, harmonica, violon, basse et surtout cuivres du plus bel effet.

Chacun de ces sons est distillé avec justesse, chaque morceau a sa propre coloration et illustre musicalement un aspect de la vie à Downtown Manhattan. Couplée à des rythmes de grande qualité - tantôt digitaux, tantôt acoustiques, parfois les deux en même temps - la musique de Downtown Science échappe à toute catégorisation définitive, tout en gardant une forte unité à l’instar d’une BO.

Si l’unité est forte, le niveau de qualité ne l’est pas moins, difficile de parler des meilleures chansons tellement il y en a. Mentionnons simplement "Good Block Bad Block", télescopage entre riffs de guitare électrique rageurs, flûte et breakbeats, le flippant "Quiet Storm" et ses orgues d’église, le jazz coloré et bondissant de "Dough Nation", la richesse instrumentale de l’extraordinaire "Roll out the red carpet", musique de film totalement déjantée, le sampling funky de "The Art of Walking", j’en passe et des meilleures.

Downtown Science est une boîte de chocolats aux arômes tous plus succulents les uns que les autres, une oeuvre personnelle et riche faite d’ambiances chaudes ou menaçantes mais toujours oppressantes, à l’instar des buildings de Manhattan - bien loin de ce qu’on pourrait attendre d’un artiste labellisé abstract hip hop. Sans conteste l’un des meilleurs albums de l’année 2005, à découvrir d’urgence. (Comprend également en bonus un DVD avec trois illustrations visuelles de l’album précédent Music By Cavelight.)

- JP, le 7 01 2006

Ractions

par Le Sto, le 27/01/2006
Personnellement, une des plus belle découverte depuis un moment. Magnifique electro/trip-hop/jazz/hip-hop avec des titres très très haut de gamme.
Un véritable voyage intérieur à compléter impérativement par "Music by Cavelight" sorti en 2004 tout aussi réussi, voir plus... Aucun mauvais titre sur les deux albums. Merci mister JP !