Anorexia Nervosa > Redemption Process

Redemption Process
2004
Notation
Rock   Gothic   Metal

Comment oser dire que ce genre d'objet est mélodique ? Toute personne normalement constituée pressera le bouton stop après quelques secondes de cette véritable tuerie de black métal. Et en plus, ces mêmes personnes ne pourront que pouffer du livret et du look gothico-méchant des intervenants. Pourtant de cet album très violent, il en ressort une puissance mélodique et émotionnelle pareillement extrême. C'est une gigantesque apocalypse musicale qui ravage absolument tout sur le passage de celui qui aura osé écouter la chose jusqu'à son terme. A l'écoute on évoquera Finntroll, Dimmu Borgir ou encore Sear Bliss.

Chaque titre est une véritable catharsis pour l'auditeur averti qui ne peut résister longtemps aux explosions symphoniques, aux passages brutaux et au bridges parlés en français évoquant un Bertrand Cantat au sommet du diabolique.

Redemption Process est donc probablement une des plus grosses tuerie black métal symphonique de l'année, une véritable arme de destruction massive pour les auditeurs non-avertis, mais mettant les autres dans un état de transe quasi-orgasmique… A noter que, sur la version digipack, une version méconnaissable et réussie de "Les Tsars" d'Indochine est disponible. Ça fait bizarre, mais ça vaut le détour!

- le sto, le 23 12 2004

Ractions

par Gaat, le 2/12/2005
Ce disque n'est de loin pas le meilleur de AN. Druddenhaus concentre une même puissance et une même violence avec quelques défauts en moins : - Les montées de cuivres (au clavier) qui sont des agressions moyennement agréables n'y sont pas présentes. - Ils nous épargnent les ponts en français qui font penser à Furia dans ses mauvais moments. Un bon album néamoins d'un groupe qu'il vaut encore mieux apprécier sur scène car le charisme de Rose donne un palier supplémentaire à sa puissance...