Interpol > Our Love Is To Admire

Our Love Is To Admire
2007
Notation
Rock   

Malgré le fait qu'Interpol soit un des groupes les plus en vue de la scène rock et bien que leur troisième album soit sorti il y plusieurs mois déjà, ce n'est qu'aujourd'hui que Musique-chroniques vous livre son point de vue sur ce disque. Mais alors, pourquoi autant de retard ?

Eh bien avec le recul, ce n'est sans doute pas par hasard si ce disque a été victime de tant d'ajournements et s'il s'est fait de nombreuses fois brûler la politesse par d'autres nouveautés. C'est peut-être, tout simplement, qu'il n'y a pas grand-chose à en dire… N'entendez pas par-là que cet album constitue un échec total, ou encore qu'il s'avère complètement décevant par rapport aux précédentes productions du groupe. Non, je ne pense pas que l'on puisse être aussi catégorique. Simplement, pour tous ceux qui suivent Interpol depuis leur début, Our Love Is To Admire est juste passé un peu inaperçu.

« Mais pourquoi tant d'indifférence ?! ». Eh bien c'est vrai, le groupe est passé sous une major, mais à mon avis cela ne change pas grand-chose, ni au son, ni au style d'Interpol. Il me semble plutôt que ce qui ternit cet album, c’est la qualité des compositions, peut-être moins inspirées et moins percutantes qu’auparavant. A moins que ce soit mes oreilles, trop habituées à l’excellence du groupe et de ce fait, presque lassées. Car malgré mon détachement et bien que ce disque me laisse relativement indifférent, l'éclat et la grandeur sont au rendez-vous. Certains passages (notamment les deux derniers titres : "Wrecking Ball" et "The Lighthouse") nous rappellent ainsi toute l’émotion et le trouble qu'Interpol suscite parfois en nous, avec talent.

Enfin, pour un disque dont il n'y a rien à dire, il est peut-être temps que je m'arrête! Allez donc plutôt en écouter quelques titres, par ici.


- sai real, le 21 09 2007

Ractions

par yann lautridou, le 2/10/2007
Je suis très surpris de vos critique, pour moi Interpol monte en puissance, les compos sont extraordinaires, c´est mon disque de chevet depuis 3 mois et je ne m´en lasse pas, certaine notes se prolongent sur l´accord suivant à la limite du faux, un peu à la manière de certains groupes des années 80, quelle esthétique!
par Roberto Carlos, le 24/09/2007
J'ai d'abord trouvé cette chronique assez nulle, et puis en y réfléchissant bien, ca colle assez avec ce disque qui a un truc qui ne fonctionne pas, mais qui n'est pas évident à décrire.
De la déception? de l'indifférence? des compos un peu baclées? une volonté de bien faire qui s'est retournée contre l'expéditeur?
Un peu de tout ca pour confirmer qu'effectivement ce disque n'emballe pas, laisse tiède.