Dylan, Bob > Together Through Life

Together Through Life
4.2009
Notation
Rock   Folk   Jazz/Blues

Quand on a une carrière de près de 40 albums et de bientôt 50 ans, on peut faire ce qu’on veut et alterner les bons moments et les pires. Depuis plus de 10 ans et ses trois derniers albums, Bob Dylan est dans une période faste, Time Out of Mind le vit renouer avec les hauts de ses pavés, un de ses albums qui compte. Le temps entre les albums s’espace et l’on est presque surpris de l’arrivée de Together Through Life, trois ans seulement après Modern Times.

Dans la lignée de ses dernières productions, Bob Dylan s’évertue à ne pas nous faire oublier les racines du rock et se fond de plus en plus dans la peau d’un bluesman. Les références au blues des années 50 semblent revenir au barde, comme si, dans la dernière partie de sa vie, il voulait revenir aux influences qui ont dirigé l’homme ; comme s’il voulait se voir en patriarche pour les générations actuelles d’une musique qu’on oublie de plus en plus.

Du blues donc, avec sa voix plus nasillarde que jamais, le Zim nous emmène dans les bars texans où un accordéon bienvenu nous rapproche encore un peu plus de la frontière mexicaine. Together Through Life est pourtant un disque de rhythm n’ blues qui se trouve être un peu soporifique pour les non-initiés. A-t-on réellement besoin d’un disque hommage au blues par Dylan en 2009 ? On n’attendait certes pas un disque d’electro-clash, mais ce disque pêche peut-être un peu par nonchalance, des titres comme « If You Ever Go To Houston » ou « My Wife’s Home Town » se révèlent assez anecdotiques. Malgré tout, quelques petites perles nous tirent avec bonheur de cette légère léthargie, tels que le somptueux « Forgetful Heart » ou l’ironique « I Feel A Change Comin’ On ».

Ce nouvel opus se révèle au final assez agréable certes, mais un peu en deçà des dernières productions auxquelles nous avaient habitués Dylan. Mais le titre est bien choisi, une fois que l’on a adopté Dylan dans sa vie, on est avec lui pour toujours et on lui pardonnera sans autre ce disque en demi-teinte en le remerciant de nous fournir encore de nouvelles productions soignées après tant d’années…


- le sto, le 17 06 2009

Multimedia:

This text is replaced by the Flash movie.