Gerber, Mich > Tales of the Wind

Tales of the Wind
2004
Notation
World/Ethno   Trip Hop   Ambient

Très attendu par les fans qui, en quatre ans, avaient dû se contenter d'un maigre best-of remanié, ce nouvel opus du suisse est tout à fait dans la lignée de ses prédécesseurs. Comme à son habitude, Mich est à la contrebasse entouré de rythmes ethno-electro-trip hop. Sur deux morceaux, la chanteuse Jaël accompagne le chauve garçon. Mais si sur le précédent album le chant féminin apportait une dimension un peu mystique, ici ce n'est pas le cas. Malgré sa jolie voix, Jaël rend les deux titres insipides, "You Remain" est une chanson pop comme on entend mille, quant à "Stop Crying" c'est gentillet, mais ça ne casse pas grand chose.

Cela étant, il reste les instrumentaux et là du très bon : "Asaia" aux consonances arabes avec cette splendide ligne de guitare en lévitation, "Tramontana" tout droit sorti de Mystery Bay ou Mich n'est accompagné que de son instrument et d'une légère boîte à rythmes, "Levanto" et le magnifique "Namib" démontrant que c'est sans trop de fioritures que le suisse est le meilleur.

On sera moins enthousiaste pour des titres tels que "Shamal" dont on ne comprend pas bien l'intérêt, le très léger "Harmatan" qui passe relativement inaperçu ou "Zephjr" qui fait dans le recyclage.

Sentiment mitigé donc, un peu comme si Monsieur Gerber s'était contenté de remplir son contrat, comme s'il s'était laissé un peu poussé par le vent de sa pochette, sans vraiment toucher le ciel… Malgré tout, on ne lui en tiendra pas trop rigueur, ces contes ne méritent pas qu'on les boudent.

- le sto, le 5 09 2004

Ractions

par JP, le 17/10/2005
Avec le temps (comme dirait l'autre), j'ai appris à apprécier ce disque de plus en plus, au point qu'il est devenu mon préféré de Mich Gerber. Je ne me lasse pas de la beauté des instrumentaux très épurés à la fin du disque, des multiples influences ethno, même si effectivement, Jael enlève un peu du mysticisme de "Tales of The Wind" par ce côté pop un peu facile. Vraiment beaucoup de finesse et d'âme dans cette musique...