Pissed Jeans > King of Jeans

King of Jeans
8.2009
Notation
Rock   Punk

Pissed Jeans, on ne ne sait toujours pas vraiment d'où ils sortent, de quelle bauge immonde Sub Pop a du les extraire avant de nous en faire profiter, mais à mon avis, ils ont du les retrouver ivres morts au fond de la pire turne à clodos de Pennsylvanie, prêt à se battre pour déterminer lequel, de "Six Pack" ou de "TV Party", était le single le plus dégénéré de Black Flag. En tout cas on les imagine mal sortis de l'école hôtelière.

Quelque part précisément entre les jeunes premiers de classe hyperactifs de These Arms Are Snakes, pour l'aspect tortueux et jouissif des compositions, et les pire punks alcolos de basse-fosse du hardcore primordial en train de saccager les loges d'un club de motards, Pissed Jeans se fraient un chemin à coup de chaîne de vélo et de poing américain. Produit au lance-flamme sans le moindre souci de brosser qui que ce soit dans le sens du poil, King of Jeans est un album cru et brutal qui ne fait pas de prisonnier. Si le chanteur s'époumone avec la véhémence d'un vieux junky à qui on refuse une piécette pour s'acheter une bière, le reste est à l'avenant, et on vous laisse imaginer la sensation de délicatesse qui se dégage de l'ensemble.

N'empêche que ça fait longtemps qu'on n'avait pas pris un tel plaisir à se faire rudoyer par un disque aussi bassement teigneux, de la musique pour organiser des combats de chiens, la bande son idéale pour une bonne vieille baston d'ivrognes entre potes. Con, mais con... et fortement recommandé pour votre hygiène psychologique.

- lina b. doll, le 29 10 2009

Ractions

par Carabosso, le 15/11/2009
Puissant et assez jouissif. Mais la binarité fait surtout effet en salle de concert, en CD c'est moins bandant. Mais au moins on peut fumer dans son salon...

Multimedia:

This text is replaced by the Flash movie.