5ive > Hesperus

Hesperus
2.2008
Notation
Rock   Metal

Le meilleur groupe de metal/stoner instrumental est de retour après ses escapade ambient sous l'hétéronyme « 5ive's Continuum Research Project », pour un album qui démontre encore une fois que metal instrumental et psychédélique ne rime pas nécessairement avec ennui. Oublions bien vite les fâcheux Pelican & co, 5ive ne jouent pas dans la même catégorie, le simple concept de détour n'existant pas chez eux. Il n'est pas davantage utile de convoquer les notions de climax ou de progression pour décortiquer la musique du groupe : chez 5ive, toutes les énergies concourent pour créer un mur de son qui n'a nul besoin de justification. Chaque seconde de la déferlante est exactement aussi intense que ne l'était la précédente et ne l'est pas davantage que ne le sera la suivante.
Le sens du groove et la production fuzzy à outrance alimentent une dynamique stoner, qui se ressent toutefois moins que sur les deux premiers albums du groupe. L'alternance entre passages ouvertement brutaux (« Gulls ») et incursions mélodiques à peine distordues font d'Hesperus une œuvre plus nuancée, peut-être moins jusqu'au boutiste, déploreront les fans de la première heure, mais toujours aussi incontournable pour tous les amateurs de 35007, Monkey 3, Don Caballero ou Electric Wizard. Et pour quiconque n'aurait encore jamais entendu parlé d'eux, d'ailleurs.

- lina b. doll, le 30 04 2008

Ractions

par Kiri, le 7/05/2008
Un jeu dynamique ne rime pas avec "à fond, à fond, à fond", mais est fait de nuances dans les touchers, de manière à amener des intentions dans la musique. Je disais que le fuzz à fond ne remplace pas un toucher plus subtile et dynamique qui rende le tout plus intense. En d'autres mots: l'intensité ne dépend pas des décibels et d'une pédale d'effet, aussi chouette soit-elle.
par Lina, le 6/05/2008
étrange, qu'on puisse penser ça, à mon sens ce groupe fait partie justement des groupes qui ont avant tout un jeu ultra dynamique et inventif plus que des compos mémorable, et c'est ce que je trouve fascinant. Mais c'est vrai que cet album est peut-être un peu moins tendu que ses prédécesseurs, sans doute. Mais moins fuzzy également, en fait.
par Kiri, le 5/05/2008
Ouaih, c'est sympa, mais ça tourne en rond, non? C'est très prévisible et quant à l'intensité, le fuzz à outrance, ça remplace pas un jeu axé sur la dynamique. Sinon, la démarche est intéressante.

Multimedia:

This text is replaced by the Flash movie.