Devotchka > How It Ends

How It  Ends
2007
Notation
Rock   Folk

Après s'être fait connaître du grand public en signant la musique du film "Little Miss Sunshine", Devotchka confirme une fois encore son grand talent avec un nouvel album qui vogue tout à la fois dans les Univers de 16horsepower, Yann Tiersen ou encore Joy Division… au-delà de ces influences multiples (mais pour le moins flatteuses) le groupe affiche cependant une personnalité claire et tout à fait identifiable. Tout d'abord, un vent venu de l'Est semble souffler sur leurs compositions. Cuivres, accordéons, violons, guitares… La multiplicité des instruments traduit également la diversité de cet album, qui nous transporte des Etats-Unis au Balkan, du folk de We're leaving aux fanfares de Such a lovely thing. Cependant, une même émotion persiste, mélancolique et parfois presque désespérée, elle fait toute la beauté de ce disque. A cela participe évidement la voix du chanteur, sensible et poignante dans tous les registres. Ce n'est donc sans doute pas un hasard, si le groupe s'est finalement retrouvé à faire les premières parties d'Andrew Bird ou des Dresden Dolls.

Enfin que dire du titre éponyme de cet album, au combien mélodique et véritablement bouleversant !

Heureusement pour vous, en ce moment l'intégralité de l'album est en écoute…
[par ici!]


- sai real, le 17 08 2007

Ractions

par Manuela F., le 29/11/2007
Très beau disque que je viens de découvrir. Dans la veine d'un Beirut mais en plus diversifié avec un titre boulversant : How it Ends.