Beck > The Information

The Information
9.2006
Notation
Rock   Pop   Experimental

Déclassée suite à une série d'albums soporifiques, cette idole des années nonante – dont beaucoup ne suivaient plus les tribulations que par le biais de quelques clics nonchalants et pas forcément légaux – resurgit avec un 9ème album, animé de l'énergie des ses vingt ans. Mais ne nous emportons pas, car The Information pourrait bien n'être que le sursaut du mort…

Quoiqu'il en soit, le joyeux désordre et l'audace charmante qui caractérisaient des albums comme Loser ou Odelay semblent avoir aujourd'hui regagnés les faveurs de Beck. Lui que l'on croyait définitivement recroqueviller dans une pop-folk ennuyeuse renoue ici avec ses ascendances expérimentales, rock et hip-hop, y ajoutant parfois même une touche d'électro fantaisiste (cf. l'excellent "Cellphone's Dead").

Enfin, grand admirateur de Air depuis leurs débuts, Beck affiche cette fois-ci clairement l'influence du duo versaillais, avec des titres tels que "Movie Theme" ou "Dark Star".

Finalement, entre les éblouissantes lignes de basse de Jason Falkner qui font palpiter ce disque, l'insolente touche du scratcheur Z-Trip et le fantôme de Gainsbourg qui plane au-dessus de Beck depuis quelques années déjà, The Information opère une sorte de télescopage de toute l'œuvre du Californien, aboutissant à un cocktail inventif et déconcertant, mais parfois presque un peu indigeste, à l'image de "The Horrible Fanfare".

Reste que cet album apparaît comme la meilleure copie que «l'éternel adolescent» nous ait livré depuis longtemps.


- sai real, le 25 10 2006

Ractions

par Chico 01, le 18/01/2008
Sursault du mort peut-être mais quel magnifique sursault! L'album qu'on attendait depuis..Midnight vulture. Beck is back pourrait on dire! Un grand disque dans la lignée de Odelay ou Mellow Gold. Folk lunaire, hip-hop déglingué, pop bricolo-foutraque, etc..Un très grand cru!!Malgré ces amitiés scientologues, Beck is not dead!!!!
par Charles IX, le 4/07/2007
Etant donné que Beck avait un peu trituré toutes les influences possibles, le voici qui tente de triturer... lui-même! Car au fond, the Information, n'est qu'une pâle adaptation de ces oeuvres précédentes. Mais pas un best of, non, non, juste l'album de remixes que l'on trouve souvent sur le cd2 des best of actuels. Pas folichon!
par MH, le 25/10/2006
Bof, bof, j'ai trouvé ce disque un peu ennuyeux. Certes, c'est brouillon comme on aime, mais ca ne suffit pas de toucher un peu à tout pour faire un bon disque. Comme si Beck s'excusait et voulait montrer à ses fans qu'il peut encore avoir un petit grain de folie, comme pour les rassurer...