Cult of Luna > Somewhere Along the Highway

Somewhere Along the Highway
4.2006
Notation
Rock   Post Rock   Metal

Dans la série du post-core métalleux, avec Neurosis et Isis, Cult of Luna est le seul qui ne finit pas en –is. De plus, deux ans après Salvation, ils sont les premiers à renouveler la compresse, en évoluant de manière notable. Ceci principalement au niveau vocal où le côté beuuuuh-glard est un peu mis en retrait pour plus de finesse. Cette souplesse s'entend pour l'ensemble des arrangements de ce Somewhere Along the Highway. Les rythmiques sont souvent lourdes, pesantes, mais restent gracieuses sans sombrer dans le pathos. Les murs de guitares ne sont pas là pour faire de l'épate, leur place semble parfaitement en harmonie avec le propos.

Alors on criera peut-être au génie dans certains milieux avisés, il n'en reste pas moins que si ce skeud comporte des passages parfaits, il n'en est pas moins répétitif sur la durée. A la longue ce disque devient pesant, on pige assez vite le principe et certaines lourdeurs apparaissent : la batterie grasse, les mêmes accords de grattes, le schéma de base... bref sans vraiment savoir pourquoi, ce disque nous sort vite par les trous de nez et l'on se dira qu'il faut laisser un peu (plus) de temps entre les écoutes...


- le sto, le 11 10 2006

Ractions

par MH, le 13/10/2006
Ce disque mérite mieux que cela. Pas totalement innovant je le concède, mais reste la beauté des compositions dont vous êtes passés à coté!