Superkable > Heaven is not big enough

Heaven is not big enough
4.2006
Notation
Electro   Trip Hop

C'est un ingénieur du son, issu de la scène électro-pop, qui bidouillant sur son ordinateur et sa guitare depuis de nombreuses années, à fait naître le projet de Superkable. Il enregistre alors durant l'année 2005, au cours de divers événements live, l'album Heaven is not big enough, première bouture du label NUMBER9 Records.

SK se matérialise donc comme une formation à géométrie variable et accueille de nombreuses collaborations, notamment les voix de Moïra et de Dom Farkas, que l'on retrouve respectivement sur "Sparkle and Gleam" et "Sleepy dawn", en écoute ici.

Au final, le résultat de ce travail se dessine comme une bande sonore trip hop, ou se croisent cordes tirées, samples triturés, guitares distordues et mélodies pop. Un mix alléchant certes, mais qui manque parfois de caractère. Car si des références tels qu'Archive ou Portished me viennent à l'esprit, rien de vraiment nouveau ne brille dans le trop petit paradis de Superkable. Certes on ne peut nier l'harmonie générale qui se dégage de cet album, mais tout cela apparaît comme encore un peu propret et très convenu…


- sai real, le 9 04 2006

Ractions

par Sabrina, le 26/05/2006
Les voix sont trop sucrées, c'est tres bien fait mais manques de prendre des risques. Le label a l'air tres cool, pleins de bon truc sur le site du label. Pour l'info j'ecoute P.J Harvey portishead radio head etc..
par l'homme sans visage, le 18/05/2006
Superkable n'invente rien, mais propose une belle brochette de titres qui devraient ravir les accrocs de musique sensuelle et voyageuse, où les cordes tourbillonnent sur des vallons en velours. Un pur album de Soul du troisième millénaire.
L'homme sans visage
par Pascal, le 24/04/2006
Musique riche maitrise des machines c'est vrai que tout n'est pas parfait, mais c'est un premier album plutôt de très bonne facture avec un très bon son pour une prod fançaise
par anne, le 17/04/2006
C'est un album sublime qui me transporte totalement .
Fred K est un maestro du programming et de la guitare en plus d'être beau.
Perso , j'aime bien .
A suivre