Dälek > Absence

Absence
1.2005
Notation
Hip Hop   

C'est à grand renfort de saturation et de machines pachydermiques que Dälek s'est imposé en 2005 comme une des plus importantes sorties de l'année pour tous les amateurs de musique un tant soit peu alternative. Les chanceux qui auront eu l'occasion de les voir en live témoigneront de la tornade que représente Dälek. Ces braves garçons pratiquent donc un hip-hop à la noirceur dégoulinante, un hip-hop d'assaut, passez-moi l'expression, qui puise ses échantillons dans les sphères les plus bruyantes de la musique rock. A l'arrivée, c'est une masse anthracite et abrasive composée de morceaux longs, longs, longs, écrasants, aux relents industriels pour le moins extrêmes, soutenue en prime par un MC dont le flow a assurément pris de la bouteille. La cohérence de l'ensemble est remarquable, elle tend à la claustrophobie et il faut bien dire que s'envoyer l'album d'une traite est une véritable épreuve. A réserver à un public averti, Dälek s'établit sans surprise en figure de proue d'un hip-hop "d'avant-garde" (méfions-nous de ce vilain concept), ou plus simplement "exigeant", dépourvu de fun et d'accroche directe, qui tente tant bien que mal de redresser le pont qui existait jadis entre rock et hip-hop, bien malmené dans le grand public à l'heure actuelle. Exemplaire et renversant.

- lina b. doll, le 8 02 2006

Ractions

par Akronyme, le 25/06/2007
Vu hier soir en concert à l'Usine (avec le Sto, d'ailleurs) avec les young gods, un peu brouillon, mais très bon au final.
par HellRazeah, le 26/04/2007
Splendide, du hip hop indus comme je l'aime (la chronique résume super bien ce qui ressort de la galette, bravo)
par pat, le 18/02/2007
Voila cela fait une semaine que j'ai "Absence" sur ma platine laser, je l'écoute en boucle et c'est de mieux en mieux. Ce qu'il y a de bien avec le cd, c'est qu'on peu régler le volume comme on veut, ce qui n'est pas forcément le cas en concert, souvent trop fort comme au Fri-Son.
par Le Sto, le 10/02/2006
Quelle noirceur! Un album sombre, lourd, sourd, difficile et opressant, mais tellement réussi! A ne placer qu'entre des mains expertes... Après l'écoute d'Absence un moment de silence s'impose pour digérer...

A signaler que Dälek a collaboré avec le groupe Suisse Velma sur quelques titres de leur dernier album La pointe Farinet, 2949m, ambiances sourdes similaires mais en moins opressant tout de même.