Smashing Pumpkins > Machina / The Machines of God

Machina / The Machines of God
2.2000
Notation
Rock   

Après le succès mitigé de Adore, les Smashing reviennent à un son plus rock avec plus de guitares et réengagent Jimmy Chamberlain aux fûts. Si le son est résolument plus rock, il n'en est pas pour autant un retour total à ce que faisait le groupe avant l'expérience Adore, des bouts, des apprentissages de celle-ci sont parsemés au long de l'album. Une sorte de mix entre Mellon Collie et Adore. Ouahh, sur le papier ça promet, seulement ici le résultat n'est pas tout à fait à la hauteur des espérances !

Dans un premier temps, les guitares sont un peu paumées dans la production, la voix qui avait effectué un retour en force sur Adore est ici lointaine, couverte. La batterie semble moins inventive qu'elle ne le fut par le passé, un peu comme si on avait tous les éléments mis ensemble, mais que ceux-ci n'avaient plus la foi et se trouvaient perdus dans les méandres des compositions de Billy Corgan. Lequel, pour ne pas simplifier l'affaire a conçu ce disque comme un concept album narrant l'histoire d'un leader (Glass) d'un groupe de rock (les Machines of God) qui se considère comme un nouveau prophète, mouais!

Bien entendu, il n'y a pas que du mauvais, sur un album des Smashing Pumpkins c'est impossible! Pour les fans côté Adore-new-wave, les titres tels que "The Sacred and the Profane" et ses somptueuses guitares fendant l'air, le beau "Wound" ou les ballades telles que "Try, Try, Try" ou "This Time" sont tant d'éléments pour ravir ceux-ci.

Ceux préférant les premiers albums apprécieront "Everlasting Gaze" ou "Blue Skies Bring Tears" et "Crying Tree of Mercury" rappelant le deuxième disque de Mellon Collie. "Age of Innocence" sonne comme une suite de "Disarm" sur Siamese Dreams.

Pas si mal au fond tout ça, et même si certains morceaux sont anecdotiques, il est difficile de descendre ce disque (qui ne le mérite pas). Seulement, après écoutes, on a quand même de la peine à s'enthousiasmer, à se passionner, sans vraiment trouver d'où vient exactement le problème. Manque d'inspiration, production mal foutue, groupe qui n'y croît plus (D'Arcy se barrant après l'enregistrement), concept d'une histoire foireuse ? Difficile à dire, sauf qu'il y a un gros bug qui empêche à cet album d'éclore comme il l'aurait peut-être mérité...

- le sto, le 9 08 2005

Ractions

par The Jack, le 7/03/2007
Vous êtes un peu sévère, je trouve... Seulement 2,5 étoiles ??? C'est pourtant un album original, différent des autres (à quoi ça sert de toujours faire la même chose ???), parfois très beau et intense, parfois un peu plus pompeux, mais bon... Dans l'enemble quand même très bon, je trouve, même si ce n'est évidemment pas le meilleur du groupe, mais pas le pire non plus (j'aime pas trop "Adore", à part 2-3 titres).