Ascend > Ample Fire Within

Ample Fire Within
6.2008
Notation
Rock   Metal   Experimental

Plutôt que de vous parler de Pentemple, le dernier méfait live de Sunn O))) et leurs acolytes, qui est très bien mais qui n'intéressera que les convaincus, je me propose de porter ici à votre attention ce projet parallèle de Greg Anderson. Si l'on retrouve le grain caractéristique qui est la signature de la nébuleuse Sunn O))), on ne peut pas non plus s'empêcher de penser à Om, et donc à Sleep, pour le côté hypnotique et les éructations mystiques. Les interventions de cuivres et d'orgues plus ou moins synthétiques ont l'avantage de diversifier un peu les sonorités de ce long périple hallucinogène au pays des serpents à sonnettes. Rappelez-vous la scène de trip au venin de crotale dans Natural Born Killer et vous aurez une vague idée du genre de mauvais rêve que peut engendrer ce Ascend. Les effluves des premiers Earth flottent également dans les gorges asséchées du canyon où pourrait avoir été enregistré ce Ample Fire Within. On s'étonnera d'ailleurs de la minéralité du son et des qualités narratives de ces compositions au premier abord minimales. L'être humain aux prises avec le gigantisme de la nature et l'hostilité d'un environnement qui ne l'a pas attendu pour vrombir d'une seule voix. Une expérience chamanique qui représente à mes oreilles une des œuvres les plus intéressantes sortie du chaudron Southern Lord ces dernières mois.

- lina b. doll, le 7 10 2008

Ractions

par Charles IX, le 9/10/2008
Loin de moi l'idée de critiquer ou remettre en cause la valeur intrinsèque de cet album, mais sacré nom d'une pipe, il faut quand même se l'envoyer !!!