DJ Muggs VS Sick Jacken > The Legend of The Mask &The Assassin

The Legend of The Mask &The Assassin
9.2007
Notation
Hip Hop   

Je ne vais pas aujourd’hui vous parler d’un disque de rap instrumental pour rockeur en mal d’ouverture ou de hip-hop torché new-yorkais, mais d’un produit 100% graisse qui sent la West Coast à plein nez, la mythologie guerrière orientale et l’ego-trip enfumé (chassez le naturel il revient au galop, me souffle un amateur de Cypress Hill). DJ Muggs et Sick Jacken crépissent littéralement les murs de leurs beats lourdingues et de leurs samples mélodico-épiques comme j’eus cru que l’on en faisait plus. Cynic y pose son flow acéré, en anglais et occasionnellement en espagnol, comme sur l’étonnant "Ciclon", au rythme big-beat rentre-dedans proche d’un Prodigy. Mais le moment d’anthologie qui vous poussera à écouter le disque plus souvent qu’à son tour, c’est le morceau titre et sa mélodie sautillante et déglinguée. Même les ballades comme "Land of Shadows" n’ont pas cet arrière-goût mièvre irritant de beaucoup de production hip-hop, et sont de toutes manières pondérées par la présence de tueries autoroutières comme "Unorthodox Blocks". On pourra sans doute reprocher au disque de faire primer la forme sur le fond, mais devant tant de maîtrise et une inspiration qui ne fait défaut à aucun moment, on aurait tort de ne pas en faire son disque des lundis matins brumeux pour quelques semaines au moins. Les vieux briscards du hip-hop ont au moins ceci d’agréable qu’ils n’encombreront pas mon cerveau de circonvolutions métaphysiques.

- lina b. doll, le 10 11 2007

Ractions

par SnareDat, le 17/02/2008
On a l'impression que le fait que Muggs ne fasse pas du WestCoast te dérange, soit. Le but du hip-hop n'est pas de raconter ses soirées ou on baise des putes et on se défonse, il y a la star' ac pour ca.
En revanche tu as l'air d'avoir bien approfondi le sujet. J'aurai juste quelques questions a te poser : de quel coté muggs se place t-il ? Il dénonce ou il adhere a la conspiration du new world order ? Aucune des 2 solutions ne m'étonnerait mais c'est simplement par curiosité.
Je te remercie d'avance sur ces réponses si tu les as.
par JoyPanzer, le 5/02/2008
Si si il y a du fond dans cet album... paranoïa, apocalypse, mysticisme, conspirationnisme... Rien que la pochette et les titres laissent deviner de quoi il est question: Reptilian Renaissance, 2012, Initiation, le skit sur les Illuminatis... bref, pas vraiment du west coast qui boit du gin et jus, détendu du gland.

(par contre sur une note plus positive, tu écris plutot bien)