Animal Collective > Strawberry Jam

Strawberry Jam
9.2007
Notation
Rock   Electro   Experimental

Animal Collective est certainement l'une des formations les plus innovantes de ces dernières années. Avey Tare, Panda Bear, Deakin et Geologist se connaissent depuis la high school et sont, entre autres, les auteurs des très inspirés Sung Tongs (2004) et Feels (2005). Si le premier offrait un folk-rock psyché, possédé et jouissif, tout en divagations vocales et patterns minimalistes de boucles tressées par d'espiègles lutins phoniques, le second transportait un état d'esprit plus léger, encore plus farceur mais toujours aussi abouti au niveau du processus de mise en forme esthétique.

Le groupe a fait son retour pour cette rentrée 2007 et débarque avec son nouvel album Strawberry Jam sous le bras. Les fans avaient déjà pu s'en procurer un large aperçu via le Web grâce à la générosité du collectif. Résultat: un disque ahurissant, un aboutissement… on ne l'espère pas, tant on souhaiterait que le groupe nous refasse le coup à chaque album, encore et encore. Plutôt une hypostase musicale, où chaque notion assimilée auparavant se plaque sur une nouvelle grille de lecture.

Car les machines s'imposent. L'âme zoologique du combo trouverait-elle là son salut? La démarche est séquencée, emplie d'ahurissement de buvards et autres substances interdites… A moins qu'il ne s'agisse tout simplement d'une musique qui se nourrit d'elle-même, tel le parachèvement ondulatoire de la fusion entre l'organique et le digital? Animal Collective devient ici, sans exagérer, un passage incontournable sous peine de damnation éternelle chez les conformistes et autres réactionnaires critiques.

[Des extraits sur leur MySpace]

- yak, le 21 10 2007

Ractions

par chico 01, le 28/09/2008
Animal Collective dépoussière le folk de façon inouï ! Après l'excellent "Feels" en 2005, il sorte leur album peut-être le plus accessible à ce jour. Accessible sans pour autant être moins novateur, aboutie mais surement moins barré, quoi que. En tout cas, ce collectif à géométrie variable sont au folk ce que cLOUDDEAD, Antipop, Why? et consort sont au hip hop : une alternative audacieuse, créative et hors des parcours ultra-balisés du genre ! Des o.m.n.i (objet musical non identifié) folk et c'est tant mieux. Pourvue qu'sa dure !!!!!
par AAAejeje, le 28/12/2007
Des hipsters sous acide qui tapent sur des trucs au-dessus de nappes générées aléatoirement par ordinateur. Musique ennuyeuse se voulant expérimentale. Navrant buzz.
"Mé pitchfork a dit ct bien!"
par Le Sto, le 24/10/2007
Album difficile, sensations particulières entre surréalisme et poids de la pesanteur. J'avoue rester perplexe entre la magnificence de "Fireworks" ou "For Reverend Green", l'anecdotisme de "Derek" et le côté un peu caisse-couille de "Winter Wonder Land".

Un disque créatif, complexe et qui ne laisse pas indifférent.